ACCUEIL
RECRUTEMENT : TROUVEZ UN EMPLOI PRÈS DE CHEZ VOUS

coeur_emploi

Les associations d’aide, d’accompagnement, de soins et de services à domicile ont lancé leur site internet dédié au recrutement. Des milliers de postes en CDI/CDD sont ouverts à tous.

Auxiliaires de vie, intervenants à domicile, garde d’enfants à domicile… Trouvez un emploi près de chez vous !

www.coeur-emplois.fr

Page Facebook dédiée à la campagne

Les directives anticipées, une procédure largement méconnue

 

La loi Leonetti, adoptée en 2005, permet de rédiger ses volontés dans le cas où, à la suite d’un accident ou d’une maladie, l’on ne peut plus les exprimer. Une démarche complexe.


En savoir plus sur :

http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/02/05/les-directives-anticipees-une-procedure-largement-meconnue_4360446_1651302.html#lMCeL0VjzGwMqFtV.99

  Résultat de recherche d'images pour "les directives anticipées"

Guide patient 

Rédiger ses directives anticipées

Tout savoir sur la rédaction de vos directives anticipées et la désignation de votre personne de confiance.

Sections

Les directives anticipées

– Que sont les  « directives anticipées » ?

Ce sont vos volontés exprimées par écrit sur les décisions médicales à prendre lorsque vous serez en fin de vie si vous êtes dans l’incapacité de vous exprimer.

– Pourquoi rédiger des directives anticipées ?

Que vous soyez en bonne santé, atteint d’une maladie grave ou non, ou à la fin de votre vie, les directives anticipées permettent de faire connaître au médecin vos volonté: sur la mise en route, le refus ou l’arrêt d’une réanimation, d’autres traitements ou d’actes médicaux, et sur vos attentes. Cette réflexion peut être l’occasion d’un dialogue avec votre médecin,  vos proches et également  de désigner votre personne de confiance.

– Qui peut les rédiger ?

Toute personne majeure a le droit de les écrire, quelle que soit sa situation personnelle. Mais vous êtes libre, ce n’est pas obligatoire

– Quand et comment ?

Vous pouvez les rédiger à n’importe quel moment de votre vie, que vous soyez en bonne santé, malade ou porteur d’un handicap. Elles sont valables sans limite de temps mais vous pouvez les modifier ou les annuler à tout moment.

Vous pouvez écrire vos directives anticipées sur un formulaire (proposés ci-joint) ou sur simple papier daté et signé. Si vous ne pouvez pas les écrire, demandez à quelqu’un de le faire devant vous et devant deux témoins. L’un d’eux doit être votre personne de confiance si vous l’avez désignée.

– Quelles informations mettre dans mes  directives ?

Vous pouvez écrire ce que vous redoutez plus que tout (par exemple douleur, angoisse…), si vous voulez ou non être maintenu(e) artificiellement en vie, les traitements et techniques médicales que vous ne souhaitez pas (sonde d’alimentation, aide respiratoire…), vos attentes concernant l’aide de soins palliatifs (traitements des douleurs physiques, de la souffrance morale…) mais également les conditions que vous souhaitez pour votre fin de vie (accompagnement, lieu de fin de vie…). Vous pouvez vous faire aider par votre médecin qui vous expliquera les traitements et les options possibles.

– Comment les conserver ?

L’existence de vos directives anticipées doit être connue de votre médecin et de vos proches et elles doivent être facilement accessibles.

Si vous avez un « dossier médical partagé »(dossier numérisé créé avec votre consentement), vous pouvez y faire enregistrer vos directives ou simplement y signaler leur existence et leur lieu de conservation.

Sinon, vous pouvez :

  • les confier au médecin ou au soignant de votre choix pour qu’il les conserve dans votre dossier médical ou infirmier
  • et/ou les remettre à votre personne de confiance, à un membre de votre famille ou un proche.

– Comment seront utilisées mes directives anticipées ?

Si un jour vous ne pouvez plus vous exprimer le médecin doit rechercher le plus tôt possible si vous avez écrit vos directives anticipées, en prendre connaissance et les respecter.

Il peut arriver que votre situation médicale ne corresponde pas aux circonstances décrites dans vos directives. Dans ce cas, le médecin demandera l’avis d’au moins un autre médecin pour que les soins et traitements soient les plus proches possibles de vos souhaits. Il devra recueillir auprès de votre personne de confiance si vous l’avez désignée, ou à défaut de votre famille ou l’un de vos proches, le témoignage de votre volonté.

– Et si je ne les ai pas rédigées ?

Dans tous les cas votre douleur sera traitée et apaisée. Votre bien-être et celui de vos proches  resteront la priorité. La loi demande aux médecins de ne pas commencer ou de ne pas poursuivre  des traitements  qui leur sembleraient déraisonnables, c’est-à-dire inutiles ou disproportionnés ou qui n’ont d’autre effet que de vous maintenir artificiellement en vie. Le médecin consultera votre personne de confiance si vous l’avez désignée ou à défaut vos proches afin de savoir quelle est votre volonté. Il prendra une décision après avoir consulté un autre médecin, en concertation avec l’équipe de soins.

 

La personne de confiance

– Quel est le rôle de la personne de confiance ?

La personne de confiance pourra vous accompagner dans vos démarches liées à votre santé et, si un jour vous êtes hors d’état d’exprimer votre volonté, elle sera consultée en priorité pour l’exprimer : elle pourra recevoir l’information médicale à votre place et sera votre porte-parole.

– Qui peut être la personne de confiance ?

Toute personne majeure de votre entourage en qui vous avez confiance et qui est d’accord pour assumer cette mission : votre conjoint, un de vos enfants ou un de vos parents, un ami, un proche ou votre médecin traitant. Il est important qu’elle ait bien compris son rôle et donné son accord pour cette mission. Une personne peut refuser d’être votre personne de confiance.

– Quand et comment la désigner ?

Vous pouvez la désigner à tout moment, que vous soyez en bonne santé, malade ou porteur d’un handicap. La réflexion sur les directives anticipées peut être un moment opportun car la personne de confiance doit connaitre vos souhaits et volontés si un jour vous ne pouvez plus vous exprimer. D’autres moments comme les changements de conditions de vie, de votre état de santé ou l’annonce d’une maladie grave sont aussi propices.

La désignation doit se faire par écrit en utilisant le formulaire ci-joint ou sur papier libre daté et signé en précisant ses nom, prénoms, coordonnées pour qu’elle soit joignable. La personne doit cosigner le document.

Documents

Mis en ligne le 07/02/2018

Personne fragilisée, malade, handicapée, seule ou en couple, l’ASSAD du Pays de Redon vous apporte une réponse adaptée à vos besoins à domicile :

Agrément tarification APA Ille et Vilaine depuis le 24/06/2005, renouvelé sous le numéro R/100212/A/035/Q/728 le 12 mars 2012.

Une écoute :

  • accueil téléphonique et dans nos locaux,
  • aide à la constitution des dossiers.

Des compétences :

  • une équipe de professionnels, encadrants et intervenants, est à votre service pour une aide 7 jours sur 7.

Un réseau associatif et partenarial :

membre-una-300x101 logo-uriopss-242x300

  • membre de l’Una et de l’Uriopss,
  • conventionné avec trois Conseils Généraux, des caisses de retraite, des mutuelles…

Les services de l’Assad peuvent répondre à vos besoins d’aide à domicile de la petite enfance au grand âge.

L’ASSAD du Pays de Redon et Vilaine, dans la qualité de son intervention auprès de la personne, s’engage à : Être à l’écoute de ses besoins dans le respect :

  • de sa vie privée,
  • de sa liberté d’opinion et d’expression,
  • du libre choix de ses lieux et mode de vie,
  • de sa liberté de choisir la prestation la mieux adaptée à sa situation personnelle,
  • de sa liberté de nouer et d’entretenir à son gré des relations familiales, amicales, sociales.

Porter attention à l’intervenant, en respectant sa dignité et ses droits en matière de rémunération, de formation et de conditions de travail.

 

Pour nous joindre :

Aides Soins Services Aux Domiciles

85 rue de la Châtaigneraie – 35600 REDON

Tél : 02 99 71 21 21

Fax : 02 99 71 68 77

Courriel : Contact@assadredon.fr

Ouverture des bureaux : du Lundi au vendredi, le matin de 9h00 à 12h00 et l’après-midi de 14h00à 17h00.

REPONDEUR en dehors des heures d’ouverture.

Il est régulièrement consulté pour vous répondre dans les meilleurs délais.


Assad Redon

 




Service client Assad Redon Contact